Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:08
Depuis quelques années maintenant, le parvis du Batiment Castro du site de la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image (ex CNBDI) situé à Angoulême reçoit régulièrement de nouvelles dalles créées par les auteurs de bande dessinée les plus intéressants.




Les dalles ont été crées par les artistes sur le modèle des empreintes d’Hollywood.

André Juillard à excuté & signé deux d'entre elles.


ANDRE JUILLARD - 1996
Hommage au Yellow Kid, l’un des premiers personnages de BD créé
en 1896 par l'Américain Richard-Felton Outcault.



PATRICK COTHIAS ET ANDRE JUILLARD - 1997
"Les 7 vies de l'Epervier" est une série phare pour les deux auteurs. Créée avant celle-ci, "Masquerouge" se situe chronologiquement deux tomes des "7 Vies de l'Epervier" et éclaircit des épisodes restés dans l'ombre: comment Ariane est conduite à reprendre le masque qui a pourtant causé la mort de toute sa famille, etc.

Adresse:
Batiment Castro. 60 Avenue de Cognac.
16000 ANGOULEME
Repost 0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 21:59

André Juillard, que l'exposition présente autour d'extraits de planches, l'école Estienne met en avant ses talents d'illustrateurs à travers des dessins originaux et de nombreux croquis. Son style clair, le soin porté aux détails et son sens du dynamisme faisant danser gros plans et compositions d'ensemble au rythme des variations d'angles font de l'œuvre d'André Juillard une sonate du 9e art.




© Ecole Estienne, Michèle Garrec




© Ecole Estienne, Michèle Garrec



© Ecole Estienne, Michèle Garrec


© Ecole Estienne, Michèle Garrec

André Juillard & Philippe Druillet

©
Ecole Estienne, Michèle Garrec

Un grand merci, à Madame Lemire de l'école Estienne, et à l'attachée de presse Marie Fabbri.

Petit rappel: Ecole Estienne, 18 bd Auguste Blanqui - 75013 Paris
du lundi au vendredi de 9h à 18h
Commissaire d'exposition : Camille Scalabre.

Exposition du 13/11/2009 au 17/12/2009



Repost 0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 10:01

Fondée en 1989 l’école Estienne fête cette année ses 120 ans. Dédiée à l’origine à l’imprimerie, elle est devenue aussi école du design de communication et des métiers d’art du Livre. Ce haut lieu fait honneur au nom d’Estienne, en maintenant une longue tradition d’ouverture culturelle : premières portes ouvertes en 1972, invention de la Semaine culturelle en 1986, et un vaste programme d'expositions.


Après Florence Cestac, Tardi ou encore Druillet, c'est au tour d'André Juillard d'être cette année l'invité d'honneur de l‘école Estienne. Né en 1948, illustrateur de renom, et dessinateur d'albums de bande dessinée comme Les 7 vies de l'épervier, Arno, Plume aux vents ou encore Le long voyage de Léna, André Juillard est un des grands artistes du neuvième art.
Il entre en bande dessinée en 1974, dans le journal formule 1.
Dessinateur de tradition classique, André Juillard nous montre également ses indéniables qualités de narrateur dans Le  ahier  bleu (Alph'Art  du meilleur album français au Festival d'Angoulême,  Prix Spécial du jury au festival de Sierre et Prix du festival de Charleroi). En 1996 il se voit décerner le Grand Prix de la ville d'Angoulême.
En 1999, il reprend avec Yves Sente la série Blake et Mortimer.


Au delà de l'aspect bédéphile de l'œuvre d'André Juillard, que l'exposition Histoires de dessin présentera autour d'extraits de planches, la prestigieuse école Estienne mettra en avant ses  talents d'illustrateurs à travers des dessins originaux et de nombreux croquis. Son style clair, le soin porté aux détails et son sens du dynamisme faisant danser gros plans et compositions d'ensemble au rythme des variations d'angles font de l'œuvre d'André Juillard une sonate du 9ème art.


Lieu : Ecole Estienne, 18 bd Auguste Blanqui - 75013 Paris
du lundi au vendredi de 9h à 18h
Commissaire d'exposition : Camille Scalabre.

Date de l'événement : du 13/11/2009 au 17/12/2009


Repost 0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 13:18

© Galerie Christian Desbois

A l'occasion de la sortie du livre "Léna et les trois femmes" La Galerie Christian Desbois
réalise une exposition vente des planches originales et de crayonnés en couleur  de ce superbe retour de Léna.



                                         © Juillard  2009

Pour toute information sur l'exposition -vente :

Galerie Christian DESBOIS
EDITIONS

14 avenue de
La Bourdonnais
75007 Paris
tél. : 01 45 55 85 53
métro : École Militaire

Ouverture :
du mardi au samedi
de 14h à 18h

http://www.desbois.com
galerie@desbois.com

Repost 0
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 14:32

"Bruxelles, objectifs BD" du mardi 8 septembre 2009 au samedi 17 octobre 09


La bande dessinée et la photographie entretiennent des relations multiples. La plus évidente est l’utilisation de la photographie à titre de source documentaire. L’exposition «Bruxelles, objectifs BD » part de la photographie comme base d’un travail de recréation totale et laissera la place libre à l’imagination de dessinateurs connaissant bien la capitale de l’Europe. André Juillard, Philippe Berthet, Johan De Moor, François Schuiten, Bernard Yslaire prendront notamment plaisir à intervenir, chacun suivant leur style graphique et leur univers, sur un même jeu de 10 photos de Bruxelles.


Né à Ixelles en 1972, Patrick Van Roy se présente comme un photographe autodidacte guidé par l’unique plaisir de métamorphoser des lieux anodins. Cette fois, il partage ses univers épurés avec quelques grands noms de la BD. En effet, la galerie Petits Papiers a joué les médiateurs et proposé à une vingtaine d’auteurs de s’approprier quelque 60 photos pour y tracer leur vision de Bruxelles. Au rendez-vous : François Avril, Alex Barbier, Baudoin, Philippe Berthet, Silvio Cadelo, Philippe Druillet, Jacques de Loustal, Johan de Moor, William Hennen, André Juillard, Levallois, Liberatore, Milo Manara, Jean-Michel Nicollet, Christophe Poot, Alec Severin, Gilbert Shelton, Joost Swarte, Yslaire et Alex Varenne

 
Demander  à  des  auteurs  de  bande  dessinée  d’intervenir  sur  les  photos de Patrick  Van  Roy  tel  est  le  défi  lancé  par  la  galerie  Petits Papiers pour sa première exposition de  rentrée en septembre.  Ici point de case, de strip ou de phylactère, la BD flirte avec la photographie contemporaine. Patrick Van Roy n’est pas bédéphile. S’il avait entendu parler de quelques-uns des auteurs proposés par la Galerie, l’autre moitié lui était totalement inconnue.
C’est  donc  sans  aucun  préjugé  que  le  photographe  bruxellois  amoureux  des lignes  « claires »,  pures  et  désincarnées  a  choisi  des  lieux  bruxellois méconnaissables.  En effet, on ne reconnaît  dans les 60 clichés  sélectionnés aucun monument  historique,  icône ou  symbole.  Il photographie des lieux, des angles de vue nus, géométriques. Issues en partie du livre «Perspectives nocturnes » publiées dans le cadre d’une exposition réalisée pour la FNAC, ses photographies de nuit ont été prises en pause  longue  avec  un  6x6. Il s’en dégage une impression surréaliste. Les  perspectives baignées de lumières crues ou de jeux d’ombres  fixent un cadre avant tout graphique.  « J’ai  choisi des  photographies  composées  d’éléments  urbains,  des décors dans lesquels les auteurs peuvent  intervenir. Je choisis  toujours des  lieux  les plus ordinaires. Je tente de les rendre attirants autrement.  Je n’ai  jamais eu envie de faire de “belles photos” évoquant de “beaux endroits”. J’ai envie que le spectateur puisse voir au-delà du sujet ».

 
Le point de vue de Patrick Van Roy a, d’emblée, séduit les auteurs. Jacques de Loustal, par exemple, a tout de suite adhéré aux images proposées. « Les espaces citadins et architecturaux, vides et résiduels de Patrick Van Roy sont très beaux. Ce sont des ambiances de nuit qu’il m’aurait plu de photographier. J’ai donc joué sur les univers désertiques dans lesquels j’ai réintroduit des éléments végétaux et animaliers. J’ai beaucoup travaillé sur des formes cachées, du noir sur du noir, du bleu foncé sur du bleu. Le résultat est très graphique, pas du tout anecdotique. Il s’agit d’un vrai projet artistique.» 
 
 
L’exposition est organisée dans le cadre de Bruxelles BD 2009 et fera l’objet d’une publication “Bruxelles, stories ” par les Editions Zanpano.


Galerie Petits Papiers
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h30
1, place Fontainas
1000 Bruxelles
Renseignements : 02/ 513 46 70
www.petitspapiers.be
contact@petitspapiers.be


Livre : 
Bruxelles Stories
Préface de : Plastic Bertrand
68 pages quadri cartonné
Format : 24 X 24 cm
Prix : 32 euros
Tirage : 600 ex.
Diffusion : à la galerie durant l’exposition et en librairie spécialisée BD dès le mois d’octobre
Repost 0
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 18:44


A travers le monde, nombre de créateurs actuels de bande dessinée restent fascinés par ce symbole emblématique de la modernité. Ainsi, quatorze grands artistes de la bande dessinée européenne ont donc pris plaisir à livrer leur vision de l’Atomium. En fonction de ce qu’évoque pour chacun d’entre-eux ce monument emblématique, chaque artiste a placé sa composition dans un esprit “années '50” ou plus contemporain, si pas futuriste. Parmi les signatures belges, on trouve François Schuiten, Bernard Yslaire, Frank Pé, Philippe Berthet et Ever Meulen. Les autres artistes choisis (François Avril, Ted Benoît, Floc’h, André Julliard, Joost Swarte, Jean-Claude Götting, Jacques de Loustal, Vittorio Giardino et Dupuy & Berberian) ont tous développé une liaison intense avec l’histoire de la bande dessinée belge.

Cette exposition est organisée dans le cadre de l'année de la BD à Bruxelles (brusselscomics.com).

andré juillard atomium champaka paris bruxelles mise en couleurs 

Pour plus de détails:
Site de Champaka où figurent l'ensemble des sérigraphies
Site officiel de l'Atomium Bruxelles

Repost 0

Présentation

  • : Le blog d'André Juillard
  • Le blog d'André Juillard
  • : Ce blog (non officiel mais autorisé). Le seul objectif est de faire partager ma passion en mettant en avant l'oeuvre du dessinateur André Juillard, son actualité, ses travaux ou projet anciens et récents.
  • Contact

Recherche