Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 01:20

SDC13270

Blog BD-BOX par Francis Forget

Le retour des 7 vies de l’Epervier

Une des grandes séries de la BD historique, Les 7 vies de l’Epervier, fait son retour avec un nouvel album. Au scénario, Patrick Cothias ne nous sert pas du réchauffé et André Juillard, au dessin, est simplement sublime. Ça fait du bien de commencer l’année avec autant de talents !

Les 7 vies 5

Il souffle comme un vent des eighties sur les étales des libraires. Un album des 7 vies de l’Epervier, signé des auteurs originels de la série, Patrick Cothias et André Juillard, est en vente depuis le 6 janvier, trente années après le premier tome. Il était très attendu. Il est vrai que la série fait partie du patrimoine de la BD franco-belge. Elle est un des fleurons de Vécu, collection de bandes dessinées historiques qui a fait la renommée de l’éditeur Jacques Glénat dans les années 80. Avec au catalogue de très belles pépites comme Les Passagers du vent de Bourgeon, Les Tours de Bois-Maury d’Hermann ou Louis la Guigne de Dethorey et Giroud. Le succès et la fertilité créatrice du scénariste Patrick Cothias ont engendré pas moins de 14 tomes pour Les 7 vies de l'Epervier et 39 pour les séries satellites dérivées de la série mère (Masquerouge, Coeur Brûlé, Ninon secrète, Le Fou du Roy, Le Masque de fer, Les tentations de Navarre, Le chevalier, la Mort et le Diable).

Les 7 vies 2

Pas de panique, si vous n’avez pas lu tous ces albums, vous pourrez sans peine apprécier ce nouvel opus qui est un récit complet. Et si des références aux précédents épisodes parsèment le récit, l’histoire se tient suffisamment bien par elle-même. C‘est une quête. Celle d’une mère, Ariane de Troïl, pour sa fille Ninon. Revenue du Canada, la fine lame d’Ariane découvre en France que sa descendance a survécu. Le parcours sera compliqué et cruel car, en cet hiver de 1642, les ennemis et les bretteurs ne manquent pas au Royaume de France. Dans une interprétation toute personnelle du mariage pour tous, Ariane se fait accompagner dans cette aventure par son mari Mohawak Beau, amérindien homosexuel, et par son amant Germain. Histoire de pimenter une vie qui n’a pourtant rien de monotone.

 Les 7 vies 3

Le froid, Paris, les chevaux au galop, les capes et les épées, les femmes, André Juillard sait toujours très bien les dessiner. Peut-être même mieux encore. L’album est graphiquement une vraie réussite. Le plaisir est intact de retrouver le trait de celui qui fit naître la série et qui entre-temps a produit quelques Blake et Mortimer. André Juillard est un Grand. Il le démontrera une fois de plus, à Paris, où ses planches seront exposées du 10 au 12 janvier au Bastille design center, et du 13 au 2 février 2014 à la Galerie du 9e art.

Images Les 7 vies de l'Epervier © Cothias & Juillard / Editions Dargaud

Partager cet article

Repost 0
Published by l'Epervier - dans Les denières News
commenter cet article

commentaires

Amélie 13/03/2014 10:27


Bonjour, si j'ai bien compris il y a eu Les 7 vies de l'Epervier puis Plumes aux vents et à nouveau les 7 vie de l'Epervier ? Et que veut dire 2 ème et 3ème époque ?


Merci de me répondre car j'ai essayer de trouverune réponse mais sans succès.

François 11/01/2014 09:29


Le dessin c'est du super Juillard chapeau l'artiste.


Mais le scenario c'est vraiment de la BD commerciale pour supermarché.


Quel gaspillage de talent que de mettre un dessin de cette qualité au service d'un scenario si pauvre.
Monsieur Cothias vous avez epuisé votre capacité d'innovation er votre imagination est defaillante.

Présentation

  • : Le blog d'André Juillard
  • Le blog d'André Juillard
  • : Ce blog (non officiel mais autorisé). Le seul objectif est de faire partager ma passion en mettant en avant l'oeuvre du dessinateur André Juillard, son actualité, ses travaux ou projet anciens et récents.
  • Contact

Recherche