Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 16:52

LE MONDE ARGENT | 14.10.2013 à 16h48 |Philippe Guillaume

 

Bonne nouvelle pour les admirateurs de l'oeuvre d'André Juillard. Le dessinateur travaille avec le scénariste Patrick Cothias sur une suite de leur célèbre série des "Sept Vies de l'Epervier". Prévu pour janvier 2014, le retour après douze ans d'absence de leur héroïne Ariane de Troïl et de ses compagnons, révélé cet été par le magazine Casemate, s'annonce tel un événement. Les planches originales des sept albums des "Sept Vies de l'Epervier" et des quatre titres de leur suite, "Plume aux vents", figurent en effet parmi les oeuvres les plus recherchées de l'auteur. Car c'est au fil de ce travail, entamé il y a trente ans, qu'André Juillard a développé son style académique au trait particulièrement élégant et agréable à regarder, suscitant l'engouement des collectionneurs. Deux planches à l'encre de Chine extraites de La Blanche Morte, premier tome des "Sept Vies", se sont ainsi vendues respectivement à 5 300 et 5 600 euros en octobre 2011 chez Artcurial. Dix-huit mois plus tôt, cette même maison avait adjugé une planche de L'Oiseau Tonnerre, tome II de "Plume aux vents", cette fois en couleurs directes, à 5 800 euros.

Plus encore que les "Sept Vies" ou "Plume aux vents", ce sont les originaux extraits du Cahier bleu que les collectionneurs convoitent. Dans cette intrigue sentimentale contemporaine, publiée en 1994, André Juillard, à la fois scénariste et dessinateur, se révèle au sommet de son art, mariant avec aisance un récit original et un dessin à la lisibilité esthétique remarquable, ce qui lui vaudra de nombreux prix. La planche 30 de cet album, l'une des plus belles il est vrai, a ainsi atteint 9 800 euros en mars 2010.

3495515_5_13cd_la-planche-30-du-cahier-bleu-ed-casterman_67.jpg

COTES ASSEZ ÉLEVÉES

Par la suite, les contraintes exigées de l'auteur pour qu'il se fonde dans la charte particulièrement contraignante de "Blake et Mortimer", qu'il reprend en 1999 avec le scénariste Yves Sente, ont contribué, de l'avis des spécialistes, à figer un peu son trait. Certes, les planches de ces albums peuvent atteindre des cotes assez élevées, car elles séduisent une autre catégorie de collectionneurs, également intéressés par les personnages créés par Edgar P. Jacobs. Elles peuvent senégocier jusqu'à 4 000 euros, comme cette planche à l'encre de Chine et à la mine de plomb extraite du tome II des Sarcophages du 7e continent, adjugée en mars 2012, toujours chez Artcurial. Mais les autres productions récentes de l'auteur séduisent moins. Les originaux tirés des deux albums de "Lena", réalisés avec Pierre Christin ou du "one shot" Mezek sur scénario de Yann sont loin d'atteindre ces cotes. Les prix tournent plutôt autour de 2 500 euros pour des planches en couleurs directes.

 

Parce qu'il est reconnu comme l'un des maîtres de la bande dessinée contemporaine, la cote d'André Juillard est assurément à la hausse. Mais le collectionneur se devra d'être sélectif dans ses choix, car le marché fourmille d'illustrations diverses de ce dessinateur particulièrement prolifique.

 

Philippe Guillaume

 

Partager cet article

Repost 0
Published by l'Epervier - dans Les denières News
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'André Juillard
  • Le blog d'André Juillard
  • : Ce blog (non officiel mais autorisé). Le seul objectif est de faire partager ma passion en mettant en avant l'oeuvre du dessinateur André Juillard, son actualité, ses travaux ou projet anciens et récents.
  • Contact

Recherche